Catégories
Lit

Contre les mites de lit : conseils & entretien

Parmi les petits animaux ou insectes qui l’on trouve dans les matelas et les sommiers, arrêtons-nous sur l’un de ceux qui focalisent l’attention : les mites de lit.

Après avoir détaillé des solutions d’entretien et de nettoyage contre les acariens de lit, contre les punaises de lit et plus généralement contre les autres parasite, nous vous guidons sur les réflexes d’entretiens essentiels à avoir pour réduire l’abondance et la prolifération des mites de matelas.

Les traitements que nous recommandons pour s’en débarrasser :

  1. L’aspiration
  2. Les traitements thermiques
  3. La fumigation
  4. La naphtaline 
  5. Les traitements naturels

Nous répondons aux questions suivantes : comment savoir si on en a dans son lit ? Comment nettoyer un matelas contre les punaises de lit ?

Des informations pratiques sur les mites de lit

Qu’est-ce qu’une mite de lit ?

La mite de lit, de matelas ou de vêtement, qu’il ne faut pas confondre avec la mite alimentaire, est un petit papillon kératophage.

C’est-à-dire qu’il digère la kératine, une protéine constitutive des cheveux, poils, plumes, ongles.

Où se nichent les punaises ?

Ceci explique pourquoi la mite du vêtement aime tant s’installer dans les matelas de laine : c’est un garde-manger si grand.

Mais elle ne s’installe pas au tout milieu du tas de laine qu’est un matelas elle se cantonne aux endroits où elle garde un accès avec l’extérieur : les points de passage de la ficelle du bourrelet ou des capitons.

Comment savoir s’il y a des mites de matelas dans le lit ?

Comment reconnaître les mites de matelas ?

Comment se débarrasser des mites de lit ?

Pour vous débarrasser définitivement des mites de matelas, nous vous recommandons les 5 conseils suivants qui peuvent être combinés pour toujours plus d’efficacité :

  1. l’aspiration
  2. le traitement thermique
  3. la fumigation
  4. la naphtaline 
  5. les traitements naturels

Conseil 1 : L’aspiration

Les adultes qui ne volent pas et les larves vivent près des trous faits dans le coutil par lesquels passe la ficelle. Les œufs y sont aussi, et l’œuf de la mite ne croche pas le support qui l’accueille : ils seront facilement aspirés.

Une conséquence : si des mites vous envahissent, il suffit de secouer énergiquement et régulièrement tous les vêtements de l’armoire. Les œufs tombe au sol, et les larves ne survivront  pas à l’éclosion. Accessoirement, vos vêtements ne seront pas rongés.

Par contre, l’aspiration seule ne permet l’éradication certaine de toutes les mites qui colonisent un matelas.

Mais c’est un moyen, à la fois simple et économique de réduire rapidement le mal avant d’envisager une solution plus efficace.

Conseil 2 : Les traitements thermiques

Un nettoyeur à vapeur permet de tuer les adultes, les larves et les œufs, sans détériorer le matelas de laine auquel on fait subir le traitement.

En laboratoire, une mortalité totale à tous les stades a lieu à des températures assez basses (41 °C durant 4 h).

Les œufs sont le stade le plus résistant (certains œufs éclosent encore à 35 °C ou survivent à 4 h d’exposition à une température de 40 °C).

Il faut donc :

  • s’assurer de d’une température d’au moins 60° dans toutes les parties infectées
  • ne pas hésiter à faire durer le traitement, voire à recommencer plusieurs fois.

Conseil 3 : La fumigation

Des bombes insecticides à percussion unique (la bombe se vide complètement) ou des fumigènes insecticides sont distribués chez les spécialistes de la lutte contre les nuisibles.

Ces moyens sont efficaces à la condition de bien respecter la mise en œuvre.

Tout d’abord il faut s’assurer de l’adéquation du volume à traiter et de la capacité de la bombe : dans un grand volume, il faut utiliser simultanément plusieurs bombes.

Ensuite, il faut ouvrir les portes de tout le placard pour que le produit agisse partout.

Ensuite, il faut calfeutrer le mieux possible le local que l’on traite. Et enfin, il faut quitter le local, aussitôt après percuter les bombes ou déclencher la fumigation pendant plusieurs heures, durant lesquelles le produit agit.

Raisonnablement, il faut prévoir deux fumigations, à une semaine l’une de l’autre, pour une éradication complète.

Solution 4 : La naphtaline

Les boules ou cubes anti-mite n’ont guère d’effets curatifs.

Pour cela, il faudrait une concentration beaucoup plus importante que celle que l’ont peu obtenir dans un cadre domestique.

Par contre leur effet préventif s’avère satisfaisant pour un volume clos, comme une armoire ou un tiroir de commode.

Dans le cas d’une literie, c’est moins sûr.

En outre, au-delà de l’odeur désagréable qu’elles dégagent, les boules de naphtaline sont dangereuses pour les jeunes enfants et les animaux domestiques. Certaines sont aussi hautement inflammables.

Solution 5 : Les traitements naturels

Camphres, bois de cèdre, lavandes, ont un effet préventif, mais aucun au titre de l’éradication.

Par contre l’huile de Neem serait efficace, en tout cas pour ce qui des tapis.

Pour conclure sur les mites de lit dans un matelas

Avant de fermer ce sujet, permettez-nous de (ré)affirmer ici que le matelas en laine ou encore le sommier tapissier ne sont pas plus ou moins des vecteurs de la prolifération des mites de matelas.

Aucune étude ne valide cette hypothèse.

Comme tous les types de literie, la literie traditionnelle, naturelle, écologique et française n’y échappe pas.

Mais il est faux de dire qu’elle favorise plus l’activité des mites de lits que les autres types de literie.

Elle a d’ailleurs beaucoup d’avantages, souvent insoupçonnés, que d’autres n’ont pas.

Guides d’entretien et de nettoyage contre les parasites du lit

Mieux connaître les actions d’entretien et de nettoyage pour lutter contre les parasites de lit, c’est maintenir sa literie dans les meilleures conditions pour durer.


Tous les autres conseils et guides pratiques sur votre literie