Catégories
Matelas

Comment refaire un matelas en laine?

Le matelas de laine est le seul type de matelas qui peut être refait à neuf sans se changer en réutilisant son garnissage d’origine. Grâce à la réfection d’un matelas en laine, ce dernier a une durée de vie d’au moins 60 ans. Pendant tout ce temps, les ressorts naturels de la laine restent actifs.

Même les vieux matelas en laine peuvent être rénovés ! La réfection d’un matelas en laine est à la fois:

  • une économie: ne pas devoir acheter un nouveau matelas tous les 10 ans environ
  • un geste écologique: 99 % de la matière est réutilisée.

Lorsque le rebondi du matelas en laine s’affaisse, voici les étapes pour le recarder.

  1. Démonter le matelas
  2. Carder la laine
  3. Remonter le matelas
  4. Refermer le matelas réparé
  5. Coudre les bords

Ainsi, un matelas en laine peut durer une vie, et parfois plus !

Comme un sommier tapissier, le matelas en laine se restaure. La réfection d’un matelas en laine consiste à le refaire à neuf en récupérant toute la laine qu’il contient. La réparation d’un matelas en laine permet de retrouver toutes les vertus originelles de ce type de literie.

Durant la réfection du matelas, la laine n’est pas lavée. Elle est dépoussiérée et aérée.

La première étape de la réfection d’un matelas en laine: démonter le matelas

Le matelas en laine arrive à l’atelier.

Il est souvent « très fatigué » ou dans un état assez déplorable.

Le matelas naturel est dans un premier temps ouvert.

Le matelassier découpe la toile et récupère la laine, car pour une réfection d’un matelas, seule la laine est gardée.

L’enveloppe de tissus du matelas (appelé aussi coutil) n’est pas ré-utilisé.

Il est alors ajouté quelques kilo(s) de laine.

À titre indicatif, pour un matelas de taille 140 cm x 190 cm, il faut une quarantaine de moutons, ce qui représente entre 25kg et 28kg de laine.

Les étapes suivantes sont similaires à la fabrication d’un matelas en laine neuf.

Astuce recyclage
Le tissu d’origine enveloppant le matelas (le coutil) peut toujours servir et être reconvertie pour faire des chiffons ou une bâche de protection.

Carder la laine

Le poil de la laine s’ouvrira et gagnera du volume.

Remonter le matelas

Une fois la laine cardée, il faut remonter le matelas naturel:

  • couper la toile à matelas neuve aux dimensions du matelas
  • tendre la première moitié de cette toile sur un métier
  • marquer au préalable l’emplacement des futurs capitons avec une sorte de poinçon pour qu’ils soient positionnés régulièrement sur le matelas
  • monter la garniture de laine répartie

La répartition se fait à la fois à l’œil et aux sensations de la main pour mieux charger la partie centrale.

Fermer le matelas réfectionné

Il faut enfermer petit à petit le volume de laine pour le mettre en compression.

La garniture est enfermée grâce à la deuxième moitié de la toile.

Puis il faut passer les ficelles de capitons avec une grosse aiguille en utilisant les marques faites sur la toile avant de répartir la laine.

Ces « pompons» ont une fonction essentielle. Ils servent à:

  • maintenir la garniture en place
  • la stabiliser pour déplacer le matelas.

A ce stade-là, le matelas ressemble à un gros sac de laine…

Après le capitonnage, le matelas est ensuite déplacé vers l’atelier de couture.

Coudre les bords

Les bords des deux toiles sont rassemblés et cousus sur les trois côtés. Le matelas est ainsi totalement fermé. Il a pris la forme d’une sorte de gros oreiller.

Il reste à rentrer les coins de cet « oreiller » pour façonner les arrêtes de chacun des coins. Le matelas naturel commence à ressembler à un parallélépipède rectangle.

Les bourrelets sont cousus main tout autour des deux plateaux du matelas: ils façonneront ainsi les arêtes du matelas.

Les capitons sont serrés, toute l’épaisseur du matelas disparait, le matelas est terminé.

Cette machine fonctionne de manière différente des machines à coudre ordinaires. On contrôle sa marche en ayant le pied posé sur la pédale. La pédale est un frein, contrairement à toutes les autres.

Un matelas n’est jamais lavé. Il est dépoussiéré.

Il est conseillé de le refaire tous les 8 à 12 ans. Un matelas de laine garde son gonflant tout en épousant la forme de votre corps, entre 8 et 12 ans selon l’usage, la corpulence du dormeur, etc…

Les ateliers Le Briand vous proposent un guide de toutes les conseils d’entretien et de nettoyage d’un matelas en laine.

Pour conclure sur la réfection d’un matelas en laine naturel

Même les vieux matelas en laine peuvent être refaits. Il est souvent très « fatigué » ou dans en mauvais état mais vous pourriez être surpris de ses capacités à se recycle pour repartir comme neuf.

Un matelas de laine se « restaure ».

Au l’occasion de la réfection d’un matelas, on peut modifier la taille et la forme du nouveau matelas.

Tous les 8 à 12 ans d’usage quotidien, les artisans matelassiers-litiers re-fabriquent avec la même laine un nouveau matelas qui se comporte exactement comme un matelas neuf alors que dans le même laps de temps, on aura jeté aux ordures le matelas industriel.

Le durabilité de ce type de literie est l’une des raisons principales qui permet au matelas de laine d’être bon marché.

Pour en savoir plus sur la réfection d’un matelas en laine et les prix d’une telle opération, ce sont les artisans matelassiers Le Briand qui nous en disent plus.


Toutes les autres conseils et guides pratiques sur votre literie