Catégories
Matelas

Comment choisir : Matelas en mousse ou matelas en laine

90 % des matelas sont fabriqués à partir de latex synthétique et de mousse. Les consommateurs s’interrogent donc sur le matelas en mousse.

Beaucoup de gens nous demandent la différence entre un matelas en mousse et un matelas en laine.

C’est pourquoi nous vous avons préparé une comparaison la plus exhaustive possible entre une literie en mousse et une en laine, comme nous l’avons fait pour le matelas en latex.

Choisir un matelas prend du temps. Après avoir décrit les dynamiques du matelas, les matières et matériaux utilisés pour sa fabrication sont déterminants le confort du matelas.

  1. Les détails à savoir pour comparer les deux categories de matelas
  2. Le tableau comparatif
  3. Les avantages du matelas en laine
  4. En savoir plus sur le matelas en mousse

Nous vous donnons ici quelques éléments de perspective entre deux technologies de matelas: le matelas en mousse et le matelas en laine pour vous donner des informations sur les facteurs qui comptent (avec des variations bien sûr dans d’un individu à un autre) au moment de choisir votre literie.

En fonction de la catégorie de matelas, peuvent être valorisées d’autres propriétés qui pourraient être prises en compte dans votre processus d’achat.

Commençons par s’accorder sur les concepts de notre article et et leurs sous-jacents pour une comparaison raisonnée.

2 technologies de matelas côte à côte

Le matelas en mousse

C’est un matelas dont l’âme est composée essentiellement de mousse.

Il convient d’abord de décrypter le vocabulaire utilisé dans les descriptions des matelas en mousse.

Une mousse est constituée de bulles de gaz emprisonnées et agglomérées les unes à coté des autres. Le comportement et la longévité de la mousse sont conditionnés :

  • la sensibilité de la membrane des bulles
  • la porosité de la membrane des bulles
  • l’élasticité de la membrane des bulles
  • le type de gaz

Deux cas se présentent :

  • Cas 1 : chaque bulle est strictement étanche vis-à-vis des autres. C’est donc le phénomène de compression/décompression de l’air contenue dans les cellules qui va agir. C’est un peu comme une pompe à vélo qu’on bouche. La mousse est dite à cellules fermées.
  • Cas 2 : il y a porosité entre les cellules. Le gaz contenu dans l’une d’entre elle se déversera dans celles adjacente, du fait de la pression supérieure, et ainsi de proche en proche. Quand la pression se relâche les poches se regonflent dans un mouvement inverse. L’effet de retenue du flux gazeux, dans un sens ou dans l’autre, conjugué à la souplesse de la membrane produit l’amortissement. La mousse est dite à cellules ouvertes.

Cette caractéristique est indiquée sur la fiche technique du matelas en mousse.

Aussi pour comparer des mousses avec des technologies différentes, nous vous recommandons de regarder la résistance à la compression plutôt que la densité du matériau, la densité n’étant pas égale à fermeté.

La qualité des mousses polyuréthanes peut varier du tout au tout.

Le matelas en laine

C’est un matelas dont le matériau principal est la laine qui est fabriquée selon un procédé bien établi.

Plus d’information sur le matelas en laine

En France, il y a deux types de garniture pour un matelas en laine:

  • une garniture 100% laine de mouton
  • un mélange de laine de mouton et de crin de cheval (matière qui fût autrefois bon marché)

Le matelas en laine ne contient ni Composé Organique Volatil (COV), ni substances nocives, ni retardateurs de flamme (qui sont pleins de perturbateurs endocriniens).

Plongeons-nous maintenant dans le vif du sujet.

Le tableau comparatif entre le matelas en mousse et celui en laine

En termes de confort et de sensation, le prix du matelas varie.

Les écarts de prix sont plus importants pour un matelas en mousse. Vous pouvez trouver de tout. Un matelas 140 cm x190 cm en mousse peut valoir entre 100 euros et 2200 euros. Plus le prix d’un matelas en mousse, plus la qualité et le sensation de confort devraient être au rendez-vous.

Grâce à des investissements importants en recherche et développement de la part des industriels, le matelas en mousse a fait l’objet d’innovations notables pour rattraper son retard en termes de qualité vis-à-vis des autres technologies, tout en abaissant ses coûts de fabrication.

Le matelas en laine est un produit plus « mature » que le matelas en mousse et les innovations autour de ce type de matelas se font à présent à la marge.

Les écarts de prix sont donc moins évidents concernant les matelas en laine. Le produit a traversé le temps pour arriver à des standards d’excellence. Le matelas en laine est une valeur sûre prouvée au nombre de ses années. L’expérience et la longévité d’un matelassier sont généralement le gage de beaux produits très bien finis qui laissent peu de place l’insatisfaction.

Nous avons donc dépassé les critères où la subjectivité peut être plus importante pour nous concentrer sur des points qui déchaînent un peu moins les passions.

Le matelas en mousseLe matelas en laine
Niveau de fermetééchelle limitée aux standards pré-définisajustable de manière granulaire
Contre les suées nocturnesdépend de la qualité de la mousse👍
Propriétés anallergiques, anti-bactériennes ou anti-fongiques
Durabilité➕➕➕➕➕➕➕
Possibilité de réfection (être remis à neuf)
Recyclable après usage
Biodégradable
Vertus thermorégulatrices dépend de la qualité de la mousse
Mode de productionindustrielleartisanale
Composition avec ou sans produit chimiqueMix de matériaux issus de la pétrochimie
+ des huiles végétales (pour les mousses de qualité)
100% naturelle
Origine des matières premièresLoin des frontières de l’EuropeOrigine France
+ transformation nationale
Empreinte carbone de la chaîne d’approvisionnement et de logistique👎👍

La fermeté

L’échelle des niveaux de fermetés est bien plus large avec la laine qu’avec la mousse.

On peut fabriquer des matelas en laine qui vont du plus souple au plus dur.

Contre les suées nocturnes

Grâce aux spécificités de la laine, la régulation hygrométrique et l’isolation thermique du matelas en laine sont très sensiblement supérieures au matelas en mousse.

La durabilité

Le matelas en mousse a une durée de vie bien plus courte que le matelas en laine fait à la demande, sans qu’il soit possible de le réparer, à cause de l’obsolescence rapide de la mousse qui durcit avec le temps, augmentant notamment les sensations de douleur de dos.

La composition

Le matelas de laine est ce qu’il y a de plus naturel dans son garnissage.

À l’inverse, le matelas en mousse est composé en partie ou totalement de matières issues de la pétrochimie suivant la qualité de la mousse utilisée. Lorsqu’on monte en gamme vers des mousses de meilleure qualité, leur composition est de plus en plus « verte » puisqu’elles contiennent :

  • des huiles végétales (ricin, soja, etc…) à la place d’une partie de pétrochimie
  • moins voire plus du tout de COV

Le matelas en mousse est alors beaucoup plus résistant mais aussi bien plus cher.

Nous détaillons les éléments chimiques utilisés et les procédés de fabrication des différents types de mousses plus bas dans ce guide.

L’impact sur l’environnement

Même si la mousse a bénéficié d’innovation pour le rendre moindre polluant, il n’empêche que celui-ci souffre d’une empreinte écologique plutôt mauvaise à cause de:

  • l’utilisation de matières fossiles non-renouvelables, , en plus ou moins grande quantité selon les cas, pour la fabrication de la mousse
  • l’extraction et la fabrication de ses dérivés
  • l’éloignement des zones d’extraction des matières premières
  • le transport vers les lieux de transformation
  • l’importation des mousses vers les espaces de production de literie qui peuvent être en France ou pas
  • l’énergie dépensée dans l’effort de production sur toute la chaîne de valeur
  • les obstacles à la gestion des déchets
  • les difficultés pour recycler les matériaux en fin de vie
  • le mode d’emballage
  • les nuits d’essai (encore plus transport s’il ne vous convient pas)
  • les débouchés limités pour recycler les mousses (problème du « downcycling »)

Face à ces faits, nous constatons que les mousses ne sont pas très performants écologiquement.

Certains fabricants utilisent la conception écologique et le Made In France comme argument de vente, mais qu’en est-il vraiment ?

La composition est assez obscure et elle est difficile à vérifier.

Le prix

Le prix d’un matelas en mousse bon marché permet d’offrir aux consommateurs finaux des prix d’achat plus raisonnable.

Toutefois dans la perspective du temps long, le matelas en laine a l’avantage avec un prix d’usage plus bas que celui du matelas en mousse.

Quel confort de sommeil la laine apporte-t-il ?

Le matelas en laine présente des avantages comparés au matelas en mousse en matière de confort.

  • Les capacités de régulation hygrométriques et d’isolation thermique font que votre lit est chaud l’hiver et relativement frais l’été, tout en restant sec malgré la transpiration du dormeur.
  • Le niveau de fermeté du matelas de laine est ajustable, y compris après sa fabrication chez le client.
  • L’accueil est douillet. Un matelas de laine apporte toujours une sensation de surface moelleuse, et ce quel que soit le niveau de fermeté.
  • L’assise épouse la forme de votre corps au fil du temps.
  • Les matelas de laine sont généralement fabriqués à l’unité et sur-mesure, ce qui permet de personnaliser chaque matelas au confort de couchage du client.

Au-delà des critères de confort, le matelas en laine regorge d’autres bienfaits que les ateliers Le Briand développent dans un article dédié aux avantages et aux inconvénients du matelas en laine.

En savoir plus sur le matelas en mousse

Qu’est-ce que la mousse ?

La mousse est un matériau synthétique.

La mousse est fabriquée par réaction chimique entre divers polyols et des diisocyanates. Ces deux composants sont dérivés essentiellement de la chimie du pétrole.

Une mousse est constituée de bulles de gaz emprisonnées et agglomérées les unes à côté des autres.

Selon la matière de la mousse, la mousse est dite à cellules fermées ou ouvertes.

Il existe une multitube de types de mousses différents (par ordre de croissant de qualité) :

  • les mousses polyéthers
  • les mousses polyesters
  • Certains types de mousses polyuréthanes dite mousse HR (HR pour High Resilience, haute résilience en français)

Les mousses polyéthers sont des mousses d’ameublement, à cellules fermées, donc chaudes.

En général les mousses polyéthers sont moins onéreuses à produire que les mousses polyesters, donnant déjà un début de classification.

Ainsi dans la catégorie des matelas en mousse, ce sont les mousses polyuréthane, et plus particulièrement les mousses haute résilience (HR) qui sont le plus souvent utilisées pour tendre vers le maximum de confort possible avec cette technologie tout en offrant un produit salubre.

Une mousse HR possède une structure cellulaire moins homogène que les mousses standards. Grâce à cette structure, on obtient meilleurs paramètres de soutien du corps, de confort ainsi que de rebond (élasticité).

Les mousses HR sont capables de durer très longtemps.

Elles retrouvent leur forme originale deux fois plus vite que les mousses standards. Elles se distinguent par la durabilité et la résistance physico-chimique, notamment par la résistance aux déformations. Leur durée de vie est 40% plus élevée que de mousses classiques de même densité.

Comment sont-elles obtenues ?

Les mousses destinées à la literie sont transformées et traitées avant d’intégrer la structure du matelas.

Les mousses polyéthers

Les mousses polyéther, polyurethanes et polyesters sont obtenus par polymérisation de composés organiques, les monomères, qui s’assemblent pour obtenir une molécule de masse molaire plus importante.

Conjointement à la polymérisation, un procédé de moussage, soit thermique, soit chimique, est mis en œuvre pour introduire les bulles gazeuses dans le polymère en formation.

Les éthers et les esters sont des monomères de la famille des uréthanes. C’est-à-dire qu’une mousse polyéthers est aussi une mousse polyuréthane.

De même qu’une mousse polyesters est aussi une mousse polyuréthane. Par contre une mousse polyuréthane peut n’être ni une mousse polyéther ni une mousse polyesters.

Ce qu’il faut retenir de tout ça, c’est que fabriquant et distributeur font comme bon leur semble pour marqueter leurs produits.

Les mousses haute-résiliences

Une mousse HR (HR pour High Resilience, haute résilience en français) est une mousse polyuréthane, le plus souvent polyéthers, fabriquée en y incorporant des polyols de polymère ou des polyols greffés. En chimie des polymères, les polyols sont des agents de réticulation.

Une mousse haute résilience à combustion modifiée ou CMHR (Combustion Modified High Resilience en anglais) est une mousse HR dont la tenue au feu a été améliorée. Elle doit être certifiée.

Les mousses de recyclage

Il s’agit de refaire des mousses utilisables pour la literie en utilisant des mousses contenue dans les matelas de fin de vie.

Toutefois, cette voie est toujours au stade de la recherche, ne permettant pas d’augmenter pour l’instant les performances écologiques de ce type de literie.

Deux pistes sont à l’étude :

  • utiliser des matelas de fin de vie pour faire des nouvelles matières premières et refaire des mousses
  • utiliser des matelas de fin de vie broyés pour faire des mousses agglomérées

Des deux procédés ne permettent pas d’obtenir des mousses suffisamment performantes pour l’industrie de la literie (peu confortable, lourde ou fragile).

Les avantages du matelas en mousse

  • Les gammes de matelas en mousse les moins chères sont financièrement plus accessibles à des bourses plus modestes grâce notamment à des coûts de matières premières et de fabrication plus faibles que les autres technologies.
  • Produits de manière industrielle, ces modèles sont généralement en stock, prêts à être utilisés, si vous avez besoin d’un lit immédiatement.

Pour conclure sur les différences entre les deux catégories de matelas

Cette comparaison met en évidence deux philosophies d’achat différentes.

Il ne s’agit pas de déterminer si l’un des deux types de matelas est le meilleur que l’autre car ce choix (mousse ou laine) reste avant tout subjectif.

Nous pensons même qu’il ne peut pas y avoir une solution tranchée, tout dépend des critères de sélection du consommateur.

Ce guide a nous but de vous donner un maximum d’information. D’ailleurs, si vous pensez que des données sont manquantes, n’hésitez pas à nous en faire part. C’est une plateforme collaborative où toutes les contributions sont les bienvenues.

Cependant, la qualité du sommeil ne dépend pas uniquement des matières et matériaux utilisés pour votre matelas. Nous nous penchons dans un autre guide sur les autres critères qui définissent le confort de la literie dans son ensemble.

C’est maintenant à vous de jouer avec toutes les cartes en main. Bonne exploration ! N’hésitez pas à nous contacter dans votre chemin vers un lit douillet.


Tous les autres conseils et guides pratiques sur votre literie