Catégories
Matelas

Comment fabriquer un matelas en laine ?

Comment fabriquer un matelas en laine « bordé piqué » ?

Nous détaillons dans cette note toutes les étapes pour la fabrication artisanale et fait à la main d’un matelas en laine de mouton naturel.

En amont de la confection, la laine est obtenue par un ensemble d’opérations, de la tonte du mouton et son traitement dans des usines dédiées.

Une fois prêt à être transformée, voilà le processus de fabrication d’un matelas en laine naturel:

  1. Le cardage de la laine
  2. Le garnissage du matelas
  3. Le capitonnage
  4. La fermeture du matelas
  5. Le bourrelet
  6. La finition

De combien de laine avez-vous besoin pour fabriquer un lit ?

Pour fabriquer un matelas en laine en 140 cm par 190, il faut environ entre 24 et 28 kg de laine.

Pour fabriquer un matelas en laine en 160 cm par 200, il faut entre 29 kg à 33 kg de laine.

Le poids total exact de la garniture de laine dépend des spécifications de fermeté.

Préparer la laine pour la fabrication d’un matelas en laine

Carder la laine

C’est le cardage qui permet de donner du volume à la laine. La cardeuse est une machine pour préparer la laine.

Elle est utilisée pour

La garniture dans la cardeuse dépend du type de matelas souhaité.

Dans l’atelier la laine prête à être cardée s’amoncelle: une étape centrale permettant d’ouvrir les fibres, afin de donner du volume.

Peser la laine

La laine est pesée.

Dans le cas d’un matelas 100% laine de dimension standard 140cm X 190 cm, il faut 25kg à 28k de laine, soit une quarantaine de moutons.

Découper la toile de matelas

La toile à matelas (appelée aussi le coutil) est découpée.

Ce tissu qui enveloppe le matelas peut être:

  • en tissu classique
  • en coton biologique
  • en coton classique
  • en lin
  • en cuir végétal
  • en métis coton/lin
  • en chanvre

Pour viser un produit fini sain sans produit chimique, cette enveloppe de tissu doit être non traitée par le producteur. C’est une information que vous pourrez trouver l’étiquette du produit ou en demandant au fabricant.

Dans une optique d’utiliser des filières courtes (ce qui est meilleur pour l’économie locale et la planète), nous vous orientons plutôt vers un coutil 100% lin et 100% français car nous trouvons en France du lin qui est cultivé et tissé localement, contrairement au coton dont il n’existe plus de production dans l’hexagone.

D’un point de vue écologique, le coutil en lin a l’avantage puisque la plante dont est issu le lin pousse en ayant besoin simplement d’eau de pluie et de soleil. De son côté, la culture du coton est très gourmande en eau.

Le motif et les coloris de ces tissus sont divers et variés:

  • motif damassé
  • motif rayé, plus classique

Cela peut être l’occasion d’y mettre sa touche personnelle.

Installer la toile sur le métier

Une première toile est tendue sur le métier.

Le métier est le cadre sur lequel est tendue la toile.

« Tracer » la toile

La toile est piquée pour définir les endroits où seront fixés les capitons.

Un capiton est une boucle de ficelle qui traverse la garniture du matelas.

Répartir la garniture par couches successives dans la toile

La laine est répartie sur la première toile de la manière la plus régulière possible, sur toute la surface de la toile: une répartition en volume, en poids et en résistance mécanique.

Avoir une bonne répartition de la laine permet d’obtenir un matelas de qualité, selon les spécificités du dormeur. Le savoir-faire du fabricant de matelas tel que celui des matelassiers Le Briand est très important dans cette étape.

Refermer le bourrage

Le bourrage est enfermé au moyen d’une seconde toile.

Des aiguilles, appelées des housseaux, sont alors posées pour fermer provisoirement les bords, le temps que le matelas prenne sa première forme.

Capitonner le matelas

La réalisation du capitonnage permet de stabiliser la garniture.

À l’aide d’une grande aiguille utilisée pour le capitonnage, des fils sont passés à travers cet épais sandwich composé de la toile et de la laine pour stabiliser cette dernière et éviter qu’elle se déplace.

Les pompons, les « bouffettes à capiton », sont fixés à la toile et resserrés à la main par un système de nœud coulant.

Ce procédé est la plupart du temps réalisé de manière manuelle.

Certains fabricants utilisent aussi une machine appelée « capitonneuse » pour aider à comprimer le matelas afin d’obtenir une épaisseur régulière sur toute la surface du matelas, par rapport à un capitonnage manuel.

Coudre les bords à la machine à coudre

Les bords sont ensuite définitivement fermés, cousus à l’aide d’un une bordeuse.

C’est une machine à coudre spécifique, très différente et moins volumineuse que les modèles industriels, tournant tout autour des matelas fabriqués en série et dirigées par un opérateur installé dans une nacelle.

Retrouver tous le jargon de la literie naturelle, écologique, traditionnelle et française dans notre dictionnaire de la literie.

Coudre les 4 coins d’un matelas en laine

fabriquer un matelas en laine | coudre les 4 coins

Les quatre coins sont pincés manuellement, au fil fin.

Réaliser le bourrelet

Le bourrelet est cousu à la main à l’aide d’une aiguille appelée « carrelet droit » pour maintenir la laine sur les côtés.

Il est piqué pour lui donner la forme ronde.

C’est ce bourrelet et la manière dont il fait qui donne la qualité de « bordé piqué » au matelas naturel de laine.

Travailler la forme

  • Tasser la laine
  • Tirer sur les fils du capitonnage pour finaliser le capitonnage

C’est la dernière étape de la finition ! Il faut, petit à petit, rétrécir le volume dans lequel la laine se trouve placée sans y mettre une force considérable, sans utiliser une presse.

Dès le façonnage, le matelassier donne des petits coups de poing dans le matelas et un gros oreiller sans forme.

On obtient déjà une structure plus définie. Ensuite en faisant le bourrelet, le matelassier réduit progressivement le volume.

La forme définitive du matelas est en tirant les fils du capitonnage.

La fabrication d’un matelas de laine en vidéo

Les ateliers Le Briand nous montrent comment ils confectionnent des matelas naturels, écologiques et durables dans la plus pure tradition française.


Tous les autres conseils et guides pratiques sur votre literie